mercredi 4 janvier 2017

Disparition du cosmonaute Igor Volk (1937-2017)


Le cosmonaute Igor Volk nous a quitté hier, 3 janvier, à l'âge de 79 ans.


Né le 12 avril 1937 à Gotwald (aujourd'hui en Ukraine), Igor Volk effectue son service militaire en 1954 et deux ans plus tard, il en sort avec ses ailes de pilote de chasse, diplômé de l'Ecole des pilotes de Guerre de Kirovohad (avec presque deux ans d'avance sur le cursus normal).
Entre 1963 et 1965, il effectue sa formation de pilote d'essais à l'Institut de Recherche en Vol de Gromov (LII) et sera pilote d'essais 1er classe en 1971 (il existait 4 classes en URSS à l'époque de 4 à 1).

Il pilotera entre autre le TU-144 (le Concorde russe), et lors d'un vol avec Anatoli Levchenko (qui deviendra cosmonaute en même temps que lui), ils effectuent un atterrissage sans moteur en marche de l'appareil depuis une altitude de... 22 km.

Il participe au programme Spiral en 1976 avant d'intégrer le programme Bourane en 1977 puis le corps des cosmonautes en 1980.

En juillet 1984, du 17 au 29, il effectue son unique vol spatial, en tant qu'ingénieur de vol, lors de la mission Soyouz T-12 qui s'arrime à la station Saliout 7 en compagnie de Vladimir Djanibekov et Svetlana Savitskaïa. Il restera 11 jours 19 heures et 14 minutes dans l'espace.

(Enveloppe avec cachets de Baïkonour et signée par l'équipage de Soyouz T-12)
(Enveloppe ayant voyagé dans Saliout 7 et signée par l'équipage de Soyouz T-12)

(Feuillet URSS avec 6 timbres commémorant la mission Soyouz T-12)

A la fin 1984, Igor Volk est affecté comme pilote d'essais du OK-GLI en préparation des futurs vols habités de la navette Bourane. Il aurait dû être le commandant du premier vol habité de la navette russe, mais celle-ci ne vola qu'en automatique en 1988 avant que le programme ne soit arrêté.

L'OK-GLI est une navette d'essai munie de 4 réacteurs à l'arrière du fuselage afin de pouvoir simuler les différentes phases de vols, et de retour de la future navette spatiale Bourane. Elle a été construite en 1984. Contrairement à la navette américaine Enterprise, OK-GLI pouvait décoller par ses propres moyens grâce à ses réacteurs. Ce démonstrateur est actuellement exposé au Musée de la Technique de Speyer en Allemagne.

Igor Volk a effectué 5 roulages et 13 vols avec l'OK-GLI entre fin 1984 et avril 1988.


Igor Volk quitte le corps des cosmonautes en 1995.


Crédit : Collection Spacemen1969 / Stéphane Sebile
             Space Quotes - Souvenirs d'espace



Aucun commentaire:

Publier un commentaire