vendredi 20 mars 2020

mercredi 18 mars 2020

Disparition de l'astronaute Alfred M. "Al" Worden (1932 - 2020)


L'astronaute Al Worden nous a quitté ce 18 mars 2020 à l'âge de 88 ans à Houston.


Alfred Merrill Wordeb est né le 7 février 1932 à Jackson dans le Michigan.

Après son baccalauréat, il entre à l'Académie Militaire de West Point d'où il sort diplômé en 1955. Il intègre ensuite l'US Air Force. Il est d'abord affecté au Texas (Laredo AFB) puis en Floride (Tyndall AFB).

Lors d'une de nos rencontres, à la question "A quel âge, avez-vius commencé à vous intéresser à l'aviation ?", il m'avait répondu << En fait, je ne connaissais rien aux avions avant d'aller à washington DC pour mes entretiens d'affectation - je n'avais même jamais pris l'avion jusque là ! J'ai choisi l'aviation parce que je trouvais que c'était le lieu le plus sûr de l'armée en cas de guerre ! >>
(voir son interview en cliquant ICI).

Il intègre en 1962 l'école de formation des pilotes d'essais de l'US Air Force, la fameuse ARPS (Aerospace Research Pilots School) dirigée alors par Chuck Yeager   - aujourd'hui appelée US Air Force Test Pilot School.
Sa Class 62, de 12 pilotes, comprenait entres autres les futurs astronautes Charlie Duke, Stu Roosa, Hank Hartsfield ou le futur pilote de Kifting Body Peter Hoag.

Au moment de sa sélection par la NASA dans le Groupe 5 le 4 avril 1966 (en même temps que Duke et Roosa), il est instructeur à l(ARPS et compte à ce moment-là plus de 2 500 heures de vol sur avion à réaction.


Il est d'abord membre de l'équipe soutien au sol de la mission Apollo 9 en mars 1969 et doublure de Richard Gordon sur Apollo 12 en tant que pilote du module de service.

Il décolle le 26 juillet 1971 vers la lune avec la mission Apollo 15. Il en sera le pilote du module de service (CMS) et tournera seul autour de la Lune pendant 34 orbites pendant que David Scott et James Irwin y marcheront.


Lors du Salon 2015 où il était venu, Al Worden avait fait une présentation où il parlait de sa mission Apollo 15. Un petit extrait que vous pouvez voir ici ;


même pas peur !
Le 5 août, alors qu'Apollo 15 s'apprête à quitter l'orbite lunaire pour revenir sur Terre, Al Worden effectue la première EVA cislunaire en sortant à l'extérieur du module pendant 35 minutes afin de récupérer des cartouches photos et films et des expériences. Il était à 320 000 km de la Terre. A ma question posée "pas trop d'angoisse d'être si loin de la Terre pour l'EVA ?", il m'avait répondu en éclatant de rire << même pas peur ! >>


Lrs trois hommes rentrent sur Terre le 7 aoùut 1971 après un vol de 12 jours 7 heures 11 minutes. Ils se sont fait un peu peur car un des parachutes ne s'est pas ouvert lors de l'amerrissage.


Pour leur patch créé par Emilio Pucci, les astronautes voulaient 15 en chiffres romains mais on leur refusa. Al Worden proposa, avec Scott, de contourner l'interdiction en mettant XV dans le décor de la surface lunaire avec deuc cratères (ce qui fait aussi des phases de Lune).

 

Le National Air & Space Museum (NASM) abrite un tableau extraordinaire de l'artiste Pierre Mion.
(Voir l'interview de celui-ci en cliquant ICI)


Ce fut son seul et unique vol spatial. Il est Lune des 24 personnes ayant tourné autour de la Lune.
Il quitte la NASA ern janvier 1975, le "scandale" des enveloppes que l'équipage avaient emmenées sur la Lune y est, hélas pour lui, pour beaucoup (voir l'article que j'ai écrit en avril 2001 pour Timbres Magazine et celui auquel j'ai collaboré en avril-mai 2019 pour Ciel & Espace).


En 1982, il se lance en politique et se présente comme candidat pour la Chambre des Représentants (chambre basse du Congrès) dans l'état de Floride. Il est battu mais considère cette campagne comme << un des moments les plus exaltants et importants de ma vie >>. Le combat est tellement important pour lui qu'il s'endettera beaucoup pour cette élection.
Ayant récupéré une partie des fameuses enveloppes ayant volé sur la Lune lors d'Apollo 15 (voir plus haut), il en vendra certaines pour payer ses dettes dûes à l'élection perdue.

Il travaillera dans le privé jusqu'au début des années 2000. Mais c'est surtout son engement auprès des jeunes qu'on retiendra. Il était un ''passeur d'histoires et d'inspiration'' extraordinaire.

Il avait été membre de plusieurs associations, fondations, dont l'Astronaut Scholarship Foundation (ex-fondation Mercury) dont il était un des membres du directoire.

En France, les jeunes le connaissent surtout pour être un des parrains du Rocketry Challenge dont la finale internationale se tient tous les deux lors du Salon du Bourget. Il était présent lors de ces finales et donc sur le Salon en 2015, 2017 et 2019.

- Salon du Bourget 2015 en cliquant ICI
- Salon du Bourget 2017 en cliquant ICI
- Salon du Bourget 2019 en cliquant ICI


Lors du Salon du Bourget 2019, il était aussi présent pour célébrer les 50 ans du Premier pas de l'homme sur la Lune avec Walter Cunningham (Apollo 7) et Charlie Duke (Apollo 16 et 10ème homme à marcher sur la Lune).

Il y avait une conférence de presse spécuale en présence des trois hommes et j'avais pu poser la 1ère question "Dans quel état d'esprit était-il au moment du décollage ? " et voici leurs réponses :


Pour ses présentations, conférences au public, Al Worden portait sa fameuse veste bleu-clair/bleu-vert d'astronaute qu'il portait à l'époque d'Apollo 15.


Al Worden écrivait aussi des poèmes dont il a lu cetains lors de sa mission Apollo 15. Il a écrit également HELLO EARTH en 1974 quiest un recueil de poèmes inspirés par son voyage lunaire.



En 2011, avec Francis French, il écrit son autobiographie FALLING TO EARTH. Ouvrage qu'il dédicacera au Salon du Bourget 2015.


Crédit ; Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace


samedi 29 février 2020

Disparition du cosmonaute Alexeï Leonov (1934 - 2019), premier homme à marcher dans l'espace


Le cosmonaute Alexeï Leonov nous a quitté le 11 octobre 2019 à l'âge de 85 ans.



Alexeï Leonov est né le 30 mai 1934 à Litsvianka en ex-URSS (Russie).

Il est pilote de chasse (obtient ses ailes en 1957) lorsqu'il est sélectionné le 7 mars 1960 comme cosmonaute dans le 1er groupe des cosmonautes, en même temps que Youri Gagarine.

Il devient le premier homme à marcger dans l'espace le 18 mars 1965 lors de la mission Voskhod 2.


- Article sur les 50 ans de cette sortie en cliquant ICI
- Article sur la mission racontée par l'équipage en cliquant ICI


Il est également le commandant du vaisseau Soyouz lors de la mythique mission Apollo-Soyouz.


- Article sur la mission Apollo-Soyouz en cliquant ICI

Peintre de talent sur la thématique spatiale, Alexeï Leonov a également dessiné et créé plusieurs timbres spatiaux pour la poste soviétique et écrit plusieurs ouvrages dont ses Mémoires eb 2015 (pour les 50 ans de Voskhod 2).




Au cours de ses deux missions spatiales, Alexeï Leonov a passé en tout 7 jours et 32 minutes dans l'espace.

Il a été doublure sur les missions Vostok 5 / Soyouz 10 et Soyouz 11.

Il quitte le corps des cosmonautes en 1982 et devient le chef des cosmonautes pendant quelques années.



A titre personnel, j'ai eu l'occasion de rencontrer plusieurs fois Alexeï Leonov, et c'était une joie à chaque fois de rencontrer et parler avec cette légende. Je me souviens particulièrement d'un dîner avec lui et Tom Stafford en  toute intimité.

Il avait également signé un de mes casques stratosphériques, qui est une des "pièces maîtresses" de ma collection.

- Voir à l'objet 107 en cliquant ICI


Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace