vendredi 23 mars 2012

L'ATV 3 Edoardo Almadi en route vers la Station Spatiale Internationale



Ce matin, à 05h34, Arianespace à lancé, avec succès, l' ATV 3 Edoardo Amaldi.
(Crédit Photo : ESA)
L'ATV 3 a été nommé Edoardo Amaldi en l'honneur d'un scientifique italien connu pour son travail sur la physique nucléaire et pour être l’un des fondateurs de  la recherche spatiale européenne (qui s’appelait encore ISRO avant de devenir l’ESA) et aussi l’un des fondateurs du CERN.
  
Edoardo Amaldi est né en 1908 et est décédé en 1989. Outre donc, son travail sur le nucléaire, il est un des premiers européens à travailler sur les Ondes Gravitationnelles (oscillations de la courbure de l’espace-temps).


Le lanceur est un modèle Ariane 5 ES, d'une capacité de 21 Tonnes en LEO.


L'ATV 3 sera la charge utile la plus lourde jamais lancée par Ariane avec un poids total de 20,6 tonnes.

Ce lancement doit amener le ravitailleur à 260 km d'altitude sur une orbite circulaire. L'ATV mettra ensuite plus de 5 jours pour rejoindre la station spatiale à 395km et s'y amarrer automatiquement le soir du 28 mars.

L'ATV emporte 6 595 kg de charge.

-          2 200kg de vivres, de vêtements, de matériel d’expérimentation et maintenance
-          285kg d'eau
-          860kg d'ergol pour ‘’faire le plein’’ de  l’ISS
-          100 kg d’oxygène
-          3 150 kg de carburant pour sa propulsion et rebooster l’ISS

Parmi les objets emportés à bord, il y a une lettre écrite par Edoardo Amaldi et qui date de 1958, ainsi qu'un dessin de Wernher Von Braun (qui est né il y a exactement 100 ans ce 23 amrs). Ce dessin a été réalisé lorsqu'il n'avait que 10 ans !


Ce 3ème ravitailleur européen restera plus de 6 mois amarré à l'ISS, et exécutera plusieurs manœuvres de "reboost" afin de remonter la station spatiale de quelques kilomètres d'altitude, cette dernière ayant tendance à descendre lentement au fil du temps à cause des minimes frottements atmosphérique. Le ravitailleur accueillera les déchets d'ISS et sera ensuite projetée dans l'atmosphère terrestre pour s'y désintégrer.

L’ATV 3 a quitté Brême, où il était assemblé chez EADS Astrium pour Kourou en août 2011.
(En cours d'intégration à Brême / Crédit Photo : Astrium)
Astrium est en charge de la conception et de la fabrication de l’ATV pour le compte de l’ESA. Astrium a construit auparavant l’ATV 2 Johannes Kepler. Astrium est aussi en charge des 2 derniers ATV (ATV 4 Albert Einstein en cours d’intégration à Brême avec un lancement prévu pour février 2013 et ATV 5 Georges Lemaitre dont l’intégration vient de commencer pour un lancement prévu en février 2014).

L’Edouardo Amaldi a été acheminé à Kourou en 3 conteneurs spéciaux (avec en plus les 45 autres conteneurs contenant les équipements de tests.

L’ATV est arrivé le 25 août au Port Pariacabo, à bord du navire MN Toucan après 3 semaines de traversée.
(Crédit Photos : ESA / Arianespace)
C’est au Port Spatial de Kourou qu’a été ensuite assemblé l’ATV.

Le Launch Kit de la mission ATV 3

Le décollage originel devait intervenir le 9 mars, mais cette date a été repoussée jusqu’au 23 mars. Ce report a été décidé afin de faire des vérifications supplémentaires.

Le 20 mars, la RAL a autorisé le vol et les opérations de préparations au lancement.

Le 21 mars, le transfert entre le BAF (Bâtiment d’Assemblage Final) et la ZL3 (Zone Lancement 3) a débuté.
(Crédit Photos : ESA / Arianespace)
(Crédit Photo : ESA / Arianespace)
(Crédit Photo : ESA / Arianespace)

Le 22 mars au soir, à H-7h30, les premières opérations de décollage ont commencé.


Puis le décollage a eu lieu à 05h34 (heure de Paris).
(Crédit Photo : ESA)
Vidéo Décollage ATV 3




Construire son ATV 3 Edoardo Amaldi en papier

Le premier allumage de l’étage supérieur d’Ariane, qui a duré huit minutes, a permis à l’ATV-3 de se placer sur une orbite terrestre basse inclinée à 51,6 degrés par rapport au plan de l’équateur.

À l’issue d’une phase balistique de 42 minutes, l’étage supérieur s’est rallumé pour circulariser l’orbite à 260 km d’altitude. La séparation entre le vaisseau ravitailleur et l’étage supérieur a eu lieu après quelque 64 minutes de vol.
 
Vingt-cinq minutes plus tard, l’ATV-3 a commencé à déployer ses quatre panneaux solaires. Cette opération, qui n’a duré que quelques minutes, a marqué la fin de la phase de lancement.

L’ATV Edoardo Amaldi exécute maintenant une série de manœuvres afin de rejoindre la Station spatiale le 28 mars à 22h34 T.U. (0h34 heure de Paris), selon les prévisions actuelles, et de s’amarrer par ses propres moyens au module russe Zvezda.

Pendant la mission, le suivi du vaisseau ravitailleur est assuré par le centre de contrôle de l’ATV (ATV-CC), en collaboration avec les centres de contrôle de la Station spatiale situés à Moscou et à Houston. L’ATV-CC est installé à Toulouse (France), dans les locaux du CNES.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire