mardi 12 novembre 2013

Disparition du cosmonaute Alexandre Serebrov (1944 - 2013)

Nous avons appris, ce mardi 12 novembre 2013, la disparition du cosmonaute Alexandre Serebrov qui s'est éteint soudainement cet après-midi dans son domicile à la Cité des Etoiles à Moscou. Il avait 69 ans.

 
Né le 15 février 1944 à Moscou, Alexandre Serebrov est diplômé du Moscow Physics Technological Institute. Il travaille ensuite chez Energia en tant qu'ingénieur pour le programme spatial.

En 1978, il est sélectionné comme cosmonaute.

Il effectuera 4 missions spatiales :

- Soyouz T-7 : 19 au 27 août 1982
- Soyouz T-8 : 20 au 22 avril 1983
- Soyouz TM-8 : 5 septembre 1989 au 19 février 1990
- Soyouz TM-15 : 1er juillet 1993 au 14 janvier 1994

Il passera en tout 372 jours dans l'espace.
 
Sa première mission, Soyouz T-7, a lieu du 19 au 27 août 1982, avec les cosmonautes Leonid Popov et Savitskaïa. L'équipage s'amarre à Saliout 7.
 
L'équipage revient sur Terre à bord de la capsule Soyouz T-5.

(Alexandre Serebrov à bord de Saliout 7 lors de la mission Soyouz T-7)
(Timbre hommage russe de la mission Soyouz T-7)

Le 20 avril 1983, il part pour sa seconde mission avec les cosmonautes Vladimir Titov et Gennady Strekalov pour la mission Soyouz T-8. Le but principal de la mission était de s'amarrer à la station Saliout 7 afin de réparer un panneau solaire. Mais à cause d'un problème d'antenne, l'amarrage ne put avoir lieu (même en manuel) et la mission rentra sur Terre au bout de deux jours.

(Enveloppe signée par l'équipage Soyouz T-8)

Il décolle pour sa troisième mission le 5 septembre 1989 pour une mission longue durée à bord de MIR avec Alexandre Viktorenko, mission Soyouz TM-8, où l'équipage devient le 5ème équipage résident sur MIR (d'où aussi l'appellation MIR 5).
 
L'arrimage se fit de façon manuel à cause d'un disfonctionnement du système de rendez-vous Kurs.
 
L'équipage s'occupa aussi de s'occuper de la mise en route du module Kvant-2, arrivé le 6 décembre.
 
Il y eut 5 EVA lors de cette mission. Lors de la 4ème, le 1er février 1990, Serebrov testa le fauteuil spatial russe Ikar (ou Ikarus) et s'éloigna à 33 mètres de MIR (mais il y avait un câble de sécurité relié à MIR au cas où). Viktorenko testa Ikar lors de la 5ème EVA et s'éloigna de 45 mètres.
 
L'équipage revient sur Terre le 19 février 1990 après 166 jours dans l'espace.

 
 Pour son 4ème et dernier vol, Serebrov s'envole le 1er juillet 1993 avec l'équipage de Soyouz TM-17 Altair, Vassili Tsibiliev et le français Jean-Pierre Haigneré. Après le départ d'Haigneré, Tsibiliev et Serebrov deviennent le 14ème équipage résident de MIR.
 
Le 14 janvier 1994, l'équipage quitte MIR pour se préparer à retourner sur Terre. Il est prévu que l'équipage fasse une inspection et des photos autour de MIR, et principalement du module Krystall. Lors de la manœuvre, la capsule Soyouz TM-17, pilotée par Vassili Tsibiliev, percute le module Krystall. Plus de peur que de mal, mais l'équipage peut rentrer sans encombre sur Terre le jour même après 196 jours de vol.

 
Alexandre Serebrov était un des astronautes / cosmonautes les plus expérimentés et avait à son actif 10 sorties extra-véhiculaires(EVA).

Il quitte le corps des cosmonautes en 1995. 
 
Il était venu faire une conférence à Paris en avril 2011, à l'UNESCO, pour célébrer le 50ème anniversaire du vol de Gagarine.

(Crédit : Space Quotes - Souvenirs d'espace / Stéphane Sebile)
 
(Alexandre Serebrov signant quelques photos après sa conférence à l'UNESCO)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire