lundi 25 septembre 2017

20ème anniversaire de la mission STS-86

Il y a exactement 20 ans, ce 25 septembre 1997, la navette spatiale Atlantis s'envole depuis le Pad de tir 39-A pour la 7ème mission d'arrimage et de relève d'équipage avec la station spatiale MIR : c'est la mission STS-86.
A bord se trouvent sept astronautes :

- Jim Wetherbee, Commandant (4ème vol)
- Michael Bloomfield, Pilote (1er vol)
- Vladimir Titov, Spécialiste de Mission (4ème vol) / Russie
- Jean-Louis Chrétien, Spécialiste de Mission (3ème vol) / France
- Scott Parazynski, Spécialiste de Mission (2ème vol)
- Wendy Lawrence, Spécialiste de Mission (2ème vol)
- David Wolf, remplaçant de Jerry Linenger sur MIR (2ème vol)


L'objectif principal de la mission est donc l'arrimage à la station spatiale MIR, le 7ème arrimage, et à la relève d'équipage du côté américain. David Wolf remplace Michael Foale qui est arrivé au mois de mai avec la mission STS-84.

Le français Jean-Loup Chrétien effectue là sa troisième mission spatiale après PVH en 1982 et Aragatz en 1988. C'est le premier français à avoir volé à bord d'un Soyouz et d'une navette spatiale.



L'arrimage avec la station MIR s'effectue le 27 septembre. Moins de deux heures après celui-ci, les portes des deux sas s'ouvrent et les astronautes d'Atlantis vont rejoindre Anatoli Soloviev, Pavel Vinogradov et Michael Foale. Peu de temps après, c'est officiellement que la relève entre Foale et Wolf est faite - Foale devenant membre de STS-86 et Wolf de MIR 24.


Durant le temps de l'arrimage, six jours, les astronautes et cosmonautes vont transférer plus de 4 tonnes de matériel des soutes d'Atlantis vers MIR, dont 800 kg d'eau, des expériences vers MIR et venant de MIR, changer un vieux générateur d'oxygène Elektron, etc...

Il y aura également une sortie extra-véhiculaire (EVA) qui sera effectuée par le Vladimir Titov et Scott Parazynski. Cette EVA a lieu le 2 octobre et va durer 5 heures. Les deux hommes vont tester quelques nouveaux outils, et récupérer le MEEP (Mir Environmental Effects  Payload) installé sur une des parois extérieures de la station depuis mars 1996 avec la mission STS-76.
Titov et Parazynski vont aussi déposer un panneau solaire sur le module Spektr endommagé (fuite) et tester une version du SAFER (Simplified Aid For Eva Rescue), un dispositif de propulsion autonome intégré à la combinaison spatiale pour les EVA.

(Scott Parazynski lors de l'EVA)
Plusieurs autres expériences seront menées par les deux équipages (MIR et Atlantis) durant ce vol.

Lors du désarrimage, le 3 octobre, un tour de la station est effectué par la navette afin de détecter la fuite du module Spektr, mais aucune fuite n'est visible malgré le fait que Soloviev, depuis MIR, ait volontairement ''jouer'' avec le régulateur de pression d'air à l'intérieur du module.

(Photos signées par Jean-Loup Chrétien)
L'équipage et la navette Atlantis reviennent sur Terre à Cape Canaveral le  6 octobre après que la mission ait été prolongée d'une journée suite à de forts vents en Floride. La mission aura duré 10 jours 19 heures et 20 minutes - Michael Foale, lui, sera resté 144 jours 13 heures 47 minutes.


Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace
             NASA / CNES / ESA




mercredi 20 septembre 2017

13ème Festival Pariscience - 2 au 9 octobre 2017


Du 2 au 9 octobre se déroulera le 13ème Festival Pariscience, le Festival International du Film Scientifique de Paris organisé par l'Association Science & Télévision (AST).

(Présentation à la presse de la programmation du festival le 7 septembre dernier)
L'AST est une association créée en 2001 qui regroupe 95 producteurs indépendants au sein de 48 sociétés de production qui produisent des documentaires pour le cinéma et la télévision, magazines, reportages et webdocs.

Pariscience a pour ambition de projeter à un public varié (grand public, scolaire, professionnel) une sélection du meilleur de la production documentaire scientifique, française et internationale, que se soit en court, moyen ou long format, et peu importe la durée.
Pariscience est aujourd'hui LE festival référence en la matière et est un incubateur pour de nouveaux projets entre les mondes de la recherche et de l'audiovisuel. Et le tout gratuitement, même si les réservations sont fortement conseillées sur le site www.pariscience.fr.


Cette année, pour le 13ème Festival, Pariscience va projeter 87 films lors de ces 8 jours, et comme toujours, les diffusions se feront principalement dans le 5ème arrondissement, notamment à l'amphithéâtre du Museum d'Histoire Naturelle. 13 pays sont représentés et près de 170 intervenants scientifiques et/ou des équipes de films seront présents.
La médecine autour du thème '' Une médecine pour l'homme '' est un temps important de cette 13ème édition.

Il y aura plusieurs compétitions avec plusieurs jurys.

Les Jurys et les Prix

Tous les prix seront remis lors de la soirée de clôture le 9 octobre. Et les films primés seront projetés dans le cadre de la Fête de la Science le 14 octobre à l'Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP).

- Le Jury Science Télévision regroupe des personnalités du monde de la science, de l'audiovisuel et de la presse scientifique, et il est présidé par la mathématicienne Olga Paris-Romaskevich, et composé du journaliste François Legrand et de la productrice Sally Blake.

- Le Jury Etudiant est composé de 11 étudiants de cursus divers : Cinéma et Audiovisuel, Ecologie, Pharmacie, Journalisme et cultures scientifiques, SLAM, Informatique Industrielle et de l'Image, etc...

Ces deux jurys remettront chacun un prix pour le meilleur film scientifique produit pour la télévision le Grand Pris AST - Ville de Paris (dotation de 2 000 euros) et le Prix Etudiant - Région Île de France (dotation de 2 000 euros).


- Le Jury Grand Ecran regroupe des personnalités du cinéma et de la culture scientifique. Il est présidé par la comédienne Julie Depardieu accompagnée de Frédéric Plas, directeur de recherche et du développement à l'Agence Nationale pour la gestion des Déchets RAdioactifs (ANDRA), ainsi que de Jakub Ralis, directeur programmation du festival AFO.

Ce jury remettra le Prix Grand Ecran pour le meilleur long métrage documentaire produit pour le cinéma (dotation de 2 000 euros).

- Le Jury Biodiversité regroupe trois chercheurs du Muséum d'Histoire Naturelle de Paris et il est composé de Guillaume Lecointre, Marc-André Delosse et Laurent Palka.

Ce jury remettra le Prix Buffon pour le meilleur film traitant du maintien de la biodiversité aussi bien animale que végétale (dotation de 2 000 euros).

- Les Jurys Collégiens composés d'élèves de trois collèges (Paris 15ème, Asnières et Boulogne-Billancourt) ainsi que d'un scientifique du CNES  et d'un producteur. Associé au CNES, ces jurys remettront un prix d'une dotation de 2 000 euros.

- Les Jurys Lycéens composés d'élèves de trois lycées (Paris 14ème, Romainville et Ivry sur Seine). Ils sont accompagnés d'une scientifique du Synchroton Soleil et d'une productrice.

Le Prix du Public (dotation de 1 000 euros) sera remis après le vote du public à l'issue de la sélection des documentaires et remis par RMC Découverte.

Le Prix Symbiose est remis par Imagine Science et consiste à la sélection du meilleur court-métrage lors d'un concours de réalisation en 48 heures (dotation 1 000 euros).

Le Prix du Premier Film Scientifique remis par Ushuaï TV qui récompensera le meilleur synopsis.

Le Prix Plein Sud sur la Recherche

Le Prix ADAV

Pour un détail du festival, des séances, des soirées spéciales, des jurys, Prix et films sélectionnés, plongez vous sur le site du festival www.pariscience.fr car je ne vais pas faire un inventaire détaillé, je vais juste signaler quelques films ayant plutôt une thématique spatiale 😊😊😊

- Pourquoi cherchez-vous / Sébastien Charnoz et l'harmonie de l'univers
  Dimanche 8 octobre à 10h00 à l'Auditorium
  Réalisé en 2017 par Geneviève Anhoury
  D'une durée de 4 minutes, ce court-métrage permet à l'astrophysicien Sébastien Charnoz de raconter ses choix, engagements, naissance de sa passion et sa volonté de comprendre l'univers
(Compétition Court-Métrage) diffusé juste avant le film ci-dessous

- Sonde Voyager : En route vers l'infini / The farthest
  Dimanche 8 octobre à 10h15 à l'Auditorium
  Réalisé en 2016 par Emer Reynolds
  D'une durée de 114 minutes, ce film nous raconte l'aventure des sondes Voyager
  (Compétition Grand Ecran)

- Lunar / dimanche 8 octobre à 13h à l'Amphithéâtre
  Réalisé en 2015 par Christian Sangl
  D'une durée de 7 minutes, ce court-métrage nous parle des missions Apollo
  (Compétition Court-Métrage) diffusé juste avant le film ci-dessous

- Thomas Pesquet, l'étoffe d'un héros / dimanche 8 octobre à 13h45 à l'Amphithéâtre
   Réalisé en 2016 par l'ami Pierre-Emmanuel Legoff et Jürgen Hansen
   D'une durée de 72 minutes, ce film nous parle des coulisses de la mission Proxima
   (Compétition Science Télévision)

- Amateurs in Space / dimanche 8 octobre à 17h à l'Auditorium
  Réalisé en 2016 par Max Kestner
  D'une durée de 89 minutes, ce film raconte racontent l'histoire de deux amis qui veulent aller dans l'espace.
  (Compétition Grand Ecran)

Eart Attacks !  / dimanche 8 octobre à 19h45 à l'Auditorium
  Réalisé en 2017 par François Pomès
  D'une durée de 52 minutes, ce court-métrage nous parlera de la stérilisation des engins spatiaux et des risques de contamination des milieux extra-terrestres que nous visitons.
(Avant-Première Science & Vie TV)


Il y a également des séances réservées aux scolaires dont une ayant pour thème autour de 4 films (long ou court métrage) :

- Quand la science prend son envol / Séance Arts & Sciences - L'Apesanteur


Venez très nombreux ! 😊



Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace

vendredi 15 septembre 2017

15 septembre 2017 - Fin de la mission Cassini / Le ''Grand Finale'' vécu depuis la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris

(en cours de publication)

Ce vendredi 15 septembre 2017 prenait fin la mission de la sonde Cassini en orbite autour de la planète Saturne depuis 2004.

C'est le ''Grand Finale'' comme le disent les américains et notamment les scientifiques de la NASA au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de Pasadena - c'est pourquoi il y a un e à final malgré le masculin 😊

La Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris organisait un événement autour de cette fin de mission (comme pour Rosetta l'année dernière) en présence de plusieurs scientifiques participant ou ayant participé à la mission Cassini-Huygens ainsi que de personnalités du monde spatial. Ils intervenaient soit en direct sur place à Paris soit depuis le Caltech en Californie, toujours en direct.

Mais avant de revenir sur cette journée très particulière, revenons un très court instant sur la mission elle-même.

Je ne vais pas revenir sur l'intégralité de toute la mission, les sites dédiés de la mission de la NASA le feront beaucoup mieux que moi. Cassini doit étudier Saturne, ses anneaux, ses lunes, et Huygens doit se poser sur Titan.

La sonde Cassini-Huygens est lancée depuis Cape Canaveral le 15 octobre 1997 par le plus gros lanceur de l'époque, une Titan IVB/Centaur.


Après l'utilisation de l'assistance gravitationnelle de Venus (par deux fois), puis de la Terre et enfin de Jupiter, Cassini-Huygens se met en orbite autour de Saturne le 1er juillet 2004.


La mission Cassini-Huygens prend le nom de Cassini lorsque l'atterrisseur Huygens se pose sur Titan, le plus gros satellite de Saturne le 14 janvier 2005.
Voir article complet sur une partie de la mission et le 10ème anniversaire de cet atterrissage en cliquant ICI.

La fin de la mission Cassini vécue en direct 
depuis la Cité des Sciences et de l'Industrie




crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
            Space Quotes - Souvenirs d'espace
Remerciements : Cité des Sciences et de l'Industrie
                            ESA / CNES

jeudi 31 août 2017

31 août 2017 - Lancement officiel du livre de photos de Thomas Pesquet pour Reporters Sans Frontières


Ce jeudi soir a eu lieu le lancement officiel du superbe livre de photos prises par Thomas Pesquet lors de sa mission de six mois à bord de l'ISS (17 nov 2016 au 2 juin 2017) au profit de Reporters Sans Frontières.



Le lancement s'est déroulé au sein de la Brasserie l'Etoile du Nord à la Gare du Nord du chef étoilé Thierry Marx, qui a conçu des ''petits plats'' pour les astronautes de la Station Spatiale Internationale.


Reporters Sans Frontières (RSF) est la plus importante organisation pour la liberté de la presse à l'échelle internationale. Organisation non gouvernementale reconnue d'utilité publique, RSF a été fondée en 1985 par quatre journalistes et son objectif est la défense de la liberté de la presse et la protection des journalistes :
'' Sans une presse libre, aucun combat ne peut être entendu ''

Depuis 1992, RSF publie un magazine / album de photographies 100 photos pour la liberté de la presse dont l'intégralité des recettes finance les actions de RSF en faveur de la liberté de la presse.

La parution de ces albums a d'abord été annuelle, puis deux fois par an, et actuellement de trois fois par an. Le numéro actuel est le 55ème et il est donc consacré aux photographies prises par l'astronaute Thomas Pesquet depuis la Station Spatiale Internationale au cours de ses six mois de la mission Proxima. L'ESA (l'Agence Spatiale Européenne) est aussi directement impliquée dans cet album puisqu'elle soutient le projet.

Thomas Pesquet a choisi 100 photos qui sont publiées dans ce magnifique ouvrage, si, si, il faut le dire. Le format, le choix d'un papier semi-glacé, la couverture satinée, et surtout les photos en couleurs en font un merveilleux livre à mettre absolument dans sa bibliothèque, à offrir.

L'album fait 144 pages - un véritable album spatial (si ce n'est les premières pages consacrées à un dossier sur l'humour en journalisme).
Chaque photo est commentée par un texte de Thomas. Un journal de bord de la mission, imagé, est donc en place, pour notre plus grande joie. Du Décollage au Retour sur Terre.

Les photos sont aussi enrichies de textes inédits signés par Claudie Haignéré, le philosophe Michel Onfray, l'ancien entraîneur de l'Equipe de France de Handball Claude Onesta, et du journaliste-écrivain Dominique Simonnet.

L'ouvrage a un tirage annoncé de 150 000 exemplaires, ce qui est beaucoup plus que les tirages habituels de cette série. Il est disponible en librairies, dans les kiosques à journaux, dans les Relay, à la FNAC,.

(Thomas Pesquet et le chef Thierry Marx)
Eric Eygasier, Directeur général délégué de Lagardère Travel Retail France, partenaire de RSF pour cet album via sa distribution dans les Relay et qui a financé le projet de Thierry Marx pour l'Etoile du Nord, était présent lors de ce lancement. Il a notamment déclaré : << Nous sommes très heureux de recevoir dans notre établissement Thomas Pesquet qui revient d'une aventure extraordinaire et passionnante. (...) nous adhérons totalement à la démarche de Thomas Pesquet et de Reporters Sans Frontières que nous soutenons depuis près de vingt ans pour la liberté d'information à travers notre enseigne Relay. >>


Pierre Haski, journaliste et cofondateur du site Rue89, est le nouveau Président de RSF depuis juin de cette année, et il a déclaré : << Je suis très touché que Thomas Pesquet ait choisi Reporters Sans Fontières ! Il nous a fait rêvé avec ses très belles photos. (...) Le journalisme et la liberté d'informer sont menacés de partout, et le rôle de RSF n'en est que plus indispensable. La vente des albums 100 photos pour la liberté de la presse'' représente une part importante du financement de RSF. >>

video


Et bien sûr, le moment tant attendu, celui de Thomas expliquant pourquoi il avait choisi RSF, donnant quelques petits secrets de photographe spatial, des anecdotes de la mission, etc... avec un échange de questions réponses avec le public présent, donc des enfants.





La soirée a été agréable et pour les personnes présentes, Thomas a fait une petite séance de dédicace de cet ouvrage, que, vous l'aurez compris, je vous recommande plus que vivement. Indispensable même !



Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace
Remerciements : ESA / Reporters Sans Frontières 

Rencontre avec l'astronaute Thomas Pesquet

(en cours de publication)

Thomas Pesquet était à Paris ce jeudi 31 août et c'était l'occasion de parfaire un entretien ''post tour'' commencé lors du Salon du Bourget 2017 (voir ICI en cliquant sur ce lien en jaune). 
Ce matin, à l'initiative de l'AJPAE et de l'ESA, un petit-déjeuner presse était organisé et j'en ai profité pour poser mes dernières questions.

Voici donc une compilation de ces questions et réponses.

<< Dès les premières secondes dans la station spatiale, je me suis dit : Si c'était 
à refaire, je le referais, même si cela nécessitait encore plus de travail >>



Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace


dimanche 20 août 2017

Les éclipses vues depuis l'espace par les astronautes

(en cours de publication)

Ce lundi 21 août 2017, une éclipse totale du soleil sera visible de l'ouest à l'est des Etats-Unis, et qui dépassera peut-être en nombre de spectateurs la dernière éclipse du 20ème siècle (et du deuxième millénaire), celle, fameuse, du 11 août 1999, visible notamment en Europe et Asie, dont la France
(un sujet complet ICI / cliquez sur ce lien en bleu).

L'occasion de revenir sur les éclipses vues depuis l'espace par les astronautes et cosmonautes (une vingtaine ont eu cette chance à ce jour). 

Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace
             NASA / ESA / CNES / Roscosmos

mercredi 2 août 2017

Rencontre avec l'astronaute Robert ''Bob'' Crippen

(en cours de publication)






Crédit : Collection Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace