jeudi 20 juillet 2017

Lancement du satellite Venμs – Coopération spatiale entre la France et Israël

(en cours de publication)

Lancement du satellite Venμs
Coopération spatiale entre la France et Israël

Ce jeudi matin 20 juillet se tenait au siège du CNES une conférence de presse afin de présenter la mission du satellite franco-israélien Venμs qui doit être lancé depuis le Centre Spatial de Kourou dans la nuit du 1er au 2 août 2017 par un lanceur Vega (lancement VV10).

Le Président du CNES, Jean-Yves Le Gall, a introduit cette conférence à laquelle participait également Avi Blasberger, directeur de l'Agence Spatiale Israélienne (ISA) et Arnon Karnieli, responsable scientifique de la mission, de l'Université Ben Gourion. Ces deux derniers conversaient depuis Tel-Aviv via visioconférence.

Etaient également présents, Gérard Dedieu, responsable scientifique du CESBIO (Centre d'Etudes Spatiales de la Biosphère) ainsi que Pierric Ferrier, chef du projet au CNES.



Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace
             CNES / CESBIO

Remerciements : CNES

mercredi 19 juillet 2017

Visite de Safran Reosc, leader mondial en conception, réalisation et intégration d'optiques de haute performance

(en cours de publication)

Ce mardi 19 juillet, j'ai eu la chance de visiter Safran Reosc dont le siège se trouve à Saint-Pierre du Perray dans l'Essonne (91).

C'est le moment de parler de ces sociétés souvent peu connues du grand public et des passionnés de spatial, alors que sans elles, il n'existerait pas de programmes, de satellites, etc...

Cette société a été créée en 1937 par des scientifiques de l'Institut d'Optique de Paris, notamment par Henri Chrétien et Charles Fabry. Elle est aujourd'hui une filiale de Safran Electronics & Defense (anciennement Sagem Defense Securité).

Safran Reosc (Recherche et Etude en Optique et Sciences Connexes) est le leader mondial en conception, réalisation et intégration d'optique de haute performance pour l'astronomie, le spatial, les grands lasers ou l'industrie des semi-conducteurs dans les domaines civil et de défense.

La visite de ce mardi a permis de présenter la société Safran Reosc et surtout de mettre en avant son savoir-faire car celle-ci vient de remporter plusieurs contrats importants ces dernières semaines. En effet, l'ESO (European South Observatory) a confié à Safran Reosc le polissage, le montage sur support et le test de l'ensemble des segments formant le miroir primaire (qu'on appelle M1) du futur plus grand télescope du monde, l'ELT (Extreme Large Telescope) qui va être construit au Chili sur le Cerro Amazones. 
Avec ce nouveau contrat, Safran Reosc va donc s'occuper du polissage et de l'intégration de 4 des 5 miroirs de futur ELT (voir plus bas).

Safran Reosc n'est pas novice en la matière et il n'est donc pas étonnant que celle-ci ait remporté ce dernier contrat. Safran Reosc maîtrise toutes les compétences qui sont nécessaires pour fournir des optiques et des équipements opto-mécaniques de très haute précision :

- Ingénierie opto-mécanique et traitements optiques
- Usinage et allègement de substrats verre ou vitro-céramique
- Polissage de précision (sphérique, asphérique, free-form) notamment en vitro-céramique ou en carbure de silicium) de la petite taille à la grande taille
- Métrologie optique de forme à précision nanométrique et de rugosité à très haute précision
- Dépôts de couches minces optiques adaptées aux applications laser haute énergie, au spatial, à l'astronomie, à la Défense, aux semi-conducteurs
- Intégration et montage d'équipements opto-mécaniques en environnement propre

Parmi les dernières réalisations de Safran Reosc, on peut citer des miroirs, objectifs et composants (plan focal) pour les satellites et programmes comme : 

- les satellites Météosat
- Les télescopes de la mission Gaia
- Le futur programme CSO (Composante Spatiale Optique) qui doit succéder à Hélios
- Le IASI NG (Interféromètre Atmosphérique de Sondage Infrarouge) pour les futurs satellite MetOp
- Le futur téléescope spatial Euclid de l'ESA
- Les futurs satellites Merlin et MicroCarb
- Les miroirs géants du VLT (Very Large Telescope) de l'ESO, du GTC (Gran Telescopio Canarias), des deux téléscopes de l'Observatoire Gemini, 
-Les miroirs et les lentilles pour des lasers comme le Laser Apollon qui se trouve au CEA à Saclay et qui sera le laser le plus puissant du monde, comme le Laser Orion en Grande-Bretagne, le Firex au Japon ou le Luli 2000 de l'Ecole Polytechnique.
- Gravure de semi-conducteurs
- Traitements optiques couches minces de l'ultraviolet à l'infrarouge
- Etc...



Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace

Sources : Safran Reosc

Remerciements : Safran Defense & Securité
                            Safran Reosc et ses responsables

lundi 26 juin 2017

Le Salon du Bourget 2017 vu par des enfants

Le Salon du Bourget, ce n'est pas que des journées professionnelles, c'est aussi, et même surtout pour certains, un week-end entier réservé et dédié au grand public, qu'il soit amoureux de l'aéronautique et de spatial, néophyte ou simple curieux.

Cet événement est attendu avec fébrilité tous les deux ans, non seulement pour les adultes, mais aussi par les enfants. L'intérêt pour la ''chose'' aéronautique et spatiale chez un adulte, que se soit en simple passionné ou qu'il en ait fait sa profession, vient très souvent d'une visite étant enfant d'un événement aéronautique comme le Salon, d'assister à un meeting aérien, de voir un aéro-club, ...

Voici donc le Salon 2017 vu au travers du regard de deux enfants, Maddy, 13 ans, et Timoty, 9 ans.




























































































(Timothy avec la Patrouille de France sur le tarmac juste après leur démonstration)


Crédit : Stéphane, Maddy et Timothy Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace