vendredi 8 décembre 2017

Livre / Profession Astronaute de T. Marlier et P.F Mouriaux / Paulsen et ARTE Editions




Depuis quelques jours, un magnifique récit illustré sur l'aventure spatiale de Thomas Pesquet est en librairie :

Profession
astronaute

Cet ouvrage a été écrit par Thomas Marlier et l'ami Pierre-François Mouriaux et est édité chez Paulsen et ARTE Editions.
(ISBN : 9782375020210 / 25,00 euros).

Thomas Marlier est réalisateur, auteur, et est entre autres le co-auteur de deux documentaires sur Arte dont je vous avais parlé l'année dernière : Thomas Pesquet - profession astronaute et Thomas Pesquet, objectif Mars.
Voir en cliquant ICI l'article en question avec les interviews des deux réalisateurs de ces documentaires.

Pierre-François Mouriaux (alias Pif) est journaliste et responsable de la rubrique Espace du magazine Air & Cosmos et auteur de plusieurs ouvrages sur le spatial dont je vous ai déjà également parlé à plusieurs reprises (l'Entente est dans l'espace ou Comment on fait pipi dans l'espace par exemple).

Ce livre retrace le parcours de lastronaute Thomas Pesquet, depuis l'annonce de sa sélection en mai 2009 jusqu'à son retour sur Terre le 2 juin 2017.
Il vous permet de découvrir le parcours d'un astronaute, toute sa préparation en détail, les contraintes de la vie quotidienne dans l'espace, la mission Proxima bien sûr, avec ses multiples expériences, et aussi de mieux comprendre pourquoi on va dans l'espace et pourquoi certains sont volontaires pour aller dans l'espace.

Au travers de ces 220 pages et 22 chapitres, le tout très richement illustré par plus d'une centaine de photos couleurs, vous allez plonger dans le quotidien d'un astronaute, ce héros des temps moderne. C'est passionnant et instructif à lire, et cela n'est pas réservé qu'à un public de ''grands'' et d'initiés, au contraire.

Encore un joli cadeau de littérature spatiale à mettre sous son sapin et/ou à offrir.

Et quelle plus belle critique de cet ouvrage que celle laissé sur mon exemplaire par Thomas Pesquet lui-même 😉😉😉


Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace

mercredi 6 décembre 2017

L'innovation spatiale française et Thomas Pesquet à l'honneur à la 9ème Cérémonie de l' Excellence Française


Ce mercredi soir 6 décembre se tenait à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris la 9ème Cérémonie de l'Excellence Française.

Cette année, le spatial a été mis à l'honneur car l'Excellence Française a distingué Thomas Pesquet en tant qu'invité d'honneur et 8 startups innovantes dans le secteur spatial.


Qu'est-ce-que l'Excellence Française ?

L'Excellence Française (EF) est une association (loi 1901) créée en 2009 par Maurice Tasler, et qui, chaque année, des hommes et des femmes représentant des institutions et sociétés parmi les plus dynamiques de France dans différents secteurs d'activité, qui par leur talent, leur créativité et leur capacité d'innovation, participent au rayonnement de la France dans le monde.

Depuis 2009, une centaine de personnes ont été distinguées comme par exemple Alain Delon (2009), la Patrouille de France (2009), Anne Lauvergeon pour Areva (2010), Jean-Yves Le Gall pour Arianespace (2010) et le CNES (2014), etc... (vous trouverez tous les lauréats sur le site du comité en cliquant ICI).

L'Excellence Française publie également chaque année un Livre d'Or dont cette année (2017-2018) avec les préfaces de Florence Parly (Ministre des Armées) et de Frédérique Vidal (Ministre de l'Enseignement supérieur) ainsi qu'un éditorial du Président du CNES Jean-Yves Le Gall et un texte spécial sur Thomas Pesquet de Frank de Winne, le directeur des astronautes européens.

Je vous propose de vous faire revivre un petit peu de cette cérémonie qui a été ''spatiale''.

C'est la journaliste Dominique Laresche, de TV5 Monde (partenaire de l'EF) qui a fait office de ''maître de cérémonie''.


Robert Tasler, le Président-Fondateur d'EF prononce un discours de bienvenue expliquant les objectifs et les principes de l'Excellence Française ainsi que le ''pourquoi'' de la nomination des lauréats de cette année. Et aussi pourquoi l'Excellence Française a choisi de distinguer Thomas Pesquet et l'industrie spatiale via des startups innovantes. C'est d'ailleurs sous le regard de Jean-Loup Chrétien, présent spécialement, que Thomas sera distingué.


Jean-Yves Le Gall, Président du CNES présente Thomas Pesquet et l'innovation spatiale en France.


Avant d'être distingué par l'Excellence Française, un petit film remémore les six mois de la mission Proxima de Thomas Pesquet.


Mais avant de monter sur scène, une ''petite surprise'' de la part de la Garde Républicaine. Mission Impossible pour le commun des mortels mais possible pour Thomas ! 😉😉😉



Thomas a été également récompensé par deux autres prix (je ne me souviens pas de l'intitulé exact de ceux-ci) - le premier remis par Robert Tasler et le second par Bernard Charlès, président directeur général de Dassault Systèmes.



C'est Olivier Dulat, chef-pilote chez Air France et Directeur-adjoint des Opérations Aériennes qui a remis ''le prix'' de l'Excellence Française à Thomas. Il a été lui même distingué - c'est une tradition, seul un ancien distingué distingue un nouveau distingué 😉😉😉

(signature du traditionnel livre d'or)
Un groupe de 10 pilotes d'Air France était également sur place, pilotes qui s'étaient déplacer à Baïkonour pour le décollage de Thomas l'année dernier. Ils ont pu réaliser une photo souvenir avec Thomas sans la vitre de protection de Baïkonour 😉


Pour le palmarès spécial innovation spatiale, ce sont donc 8 startups qui ont été récompensées - celles-ci ont été choisies par le CNES :

- AirMems (spécialiste circuits électroniques radiofréquences haute performance dans le domaine de la Défense et du Spatial - site ICI)
- Delair- Tech (spécialiste des drones professionnels  - site ICI)
- Earthcube (spécialiste traitement et analyses d'images satellitaires - site ICI)
- e-Odyn (spécialiste de l'analyse des courants et de la géolocalisation maritime - site ICI)
- Géoflex (spécialiste des mesures par satellites et géospatial - site ICI)
- NawaTechnologies (spécialiste de la nanotechnologie pour et par la transition énergétique - site ICI)
- Starbust Accelerator (premier incubateur d'entreprises ondial dédié à l'aéronautique et au spatial - ICI)
- ThrustMe (propulsion pour petit satellite - ICI)

(Lionel Suchet, directeur-adjoint du CNES, présente 
les lauréats du prix spécial Innovation Spatiale)

Et voici, les autres lauréats de cette cérémonie 2017 car comme je le disais en début de cet article, ce n'est pas que l'innovation spatiale qui a été honorée ce soir :

- La Cornue avec son directeur général Benoît Favier (les fameuses cuisinières sur mesure)
- COET MOF avec son président Christian Forestier (les Meilleurs Ouvriers de France)
- La ville d'Evian avec son maire Marc Francina
- Le Cordon Bleu avec son président André Cointrau (Institut d'arts culinaires et d'hôtellerie)
- Ecole des Gobelins avec sa directrice Nathalie Berriat (Ecole des métiers de création visuelle, conception graphique / motion design, etc...)
- Le Studio Harcourt avec son président Francis Dagnan
- Le Mont-Saint-Michel avec son maire Yan Galton

(Benoît Favier de La Cornue (à g.) distingué par Louis-Marc Chevignard (à d.)
Grand Connétable de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin
)
(Christian Forestier (à g.) de COET MOF distingué par Maurice Manceau (à d.),
directeur général de Saint Gobain Habitat
)
(Marc Francina (à g.) distingué par Jean-Pierre Cointrau (à d.), 
président du Champagne Gosset)
(André Cointrau (à d.), distingué par Valérie Rousselle (à g.), présidente de Château Roubine)
(Nathalie Berriat (à d.) distinguée par Anne Lauvergeon (à g.)
(Francis Dagnan (à d.) distingué par le Pr Francine Leca (à g), 
présidente de Mécénat Chirurgie Cardiaque)
(Yan Galton (à d.) distingué par Patrick Scicard (à g.), président de PSI)

Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace

mardi 5 décembre 2017

Mission MICROSCOPE / Premiers résultats - 4 décembre 2017

(en cours de publication)

Les premiers résultats du satellite MICROCOSPE 
confirment la théorie d'Albert Einstein avec une précision inégalée

Ce lundi 4 décembre, au siège du CNES (Centre National d'Etudes Spatiales) à Paris, ont été donnés les premiers résultats du satellite MICROSCOPE lancé le 25 avril 2016.

<< C'est un grand jour >>

Le Président du CNES Jean-Yves Le Gall ouvre cette conférence.




Replongez vous d'abord sur cette mission en cliquant ICI 

Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace

lundi 27 novembre 2017

Livre / TERRE(s) de Thomas Pesquet / Dédicace à la FNAC des Ternes à Paris



Ce jeudi 23 novembre est sorti un livre de photos écrit et réalisé par Thomas Pesquet, souvenirs de ses six mois dans l'espace lors de sa mission Proxima.

TERRE(s)

aux Editions Michel Lafon (l'ESA est partenaire de l'ouvrage)
ISBN : 9782749935447
Prix : 39,95 € et l'intégralité des droits d'auteur sera reversé au profit des Restos du Coeur
Tirage annoncé : 66 000 exemplaires

Ce très beau et très gros livre de 320 pages  et de 3,2 kg (d'un format de 28,5 x 36,5 cm) devrait trouver une place de choix sous le sapin de Noël 😊.
Il existe trois couvertures différentes avec trois photos différentes (bleu, blanc, rouge).

Etrange de se demander ce que font mes proches
au moment même où je les prends en photo depuis l'espace...

C'est sous un angle délibérément artistique que Thomas Pesquet a souhaité envisager cet ouvrage. En effet, au-delà de la mission scientifique, c'est un photographe d'une rare sensibilité qui s'est révélé au grand public six mois durant.

Le sujet, lui, ne s'était encore jamais montré à la fois si distant et si proche, riche de tant de nuances. La Terre, notre planète, notre fragile et ultime bien commun, comme une femme coquette s'est dévoilée au fil des jours sous de très multiples atours : d'étendues désertiques en parcelles cultivées par l'homme, d'îles émergeant de mers azuréennes en mégalopoles parées de leurs éclats nocturnes, nous sommes restés saisis par l'infinie variété de ses reliefs, l'étendue de sa palette de couleurs. 
Sous l'oeil de Thomas Pesquet, la Terre n'était plus seulement une oeuvre d'art, elle était le chef-d'oeuvre absolu.

TERRE(s), donc, tant elle apparaît plurielle, tour à tour minérale et végétale, aride et aquatique, sauvage et domestiquée, déserte et surpeuplée.

Inclassables paysages surgis au fil de la mission Proxima et desquels l'ouvrage conserve l'ordre chronologique : jour après jour, retracez le périple de l'ISS tel que l'ont suivi des millions d'internautes !

Ce lundi 27 novembre, Thomas Pesquet participait à une dédicace exceptionnelle de son ouvrage à la FNAC des Ternes à Paris entre 17h30 et 18h30.


Seules les personnes ayant obtenu une invitation spéciale pouvaient faire dédicacer leur(s) livre(s). Et pour ce faire, il fallait être motivé car le précieux sésame était à retiré ce matin même à partir de 10h00 à la FNAC. Et vu l'engouement actuel et médiatique de Thomas, il ne fallait pas arriver en retard, ni même à l'heure... il fallait arriver bien avant l'heure, très tôt, très très tôt pour certains.
La première personne est arrivée à 06h00 afin d'être certaine de pouvoir avoir l'opportunité de voir Thomas et de faire signer le livre. Je suis moi-même arrivé à 07h15 et si j'étais le troisième, la queue s'est remplie assez vite à partir de 08h00 et très vite à compter de 09h00. Au final, à l'ouverture de la FNAC à 10h00, plus d'une centaine de personnes espéraient la fameuse invitation. Les deux personnes arrivées avant moi étaient des mamans venues spécialement aux aurores pour leurs enfants qu'elles amèneraient à la dédicace.

Hélas, il n'y avait que 70-80 invitations (bracelet) et donc beaucoup sont reparties très déçus.

Munis de ce précieux bracelet, nous étions invités à revenir à partir de 16h30 pour prendre place dans la file d'attente de la dédicace.


A mon arrivée vers 17h00, près d'une cinquantaine de ''privilégiés'' étaient déjà à l'étage et patientaient. Mais aussi, et surtout, attendaient, dans une autre file d'attente, plus d'une cinquantaine de personnes qui n'avaient pas d'invitations, et qui étaient venus dans l'espoir de voir, d'entrapercevoir Thomas, et peut-être même de repartir avec un autographe sur le livre.


Le public présent, avec ou sans invitation, était plutôt familial avec des enfants très jeunes, mais aussi composé de jeunes, principalement un public féminin, et étonnamment de personnes âgées, des ''mamies'' surtout 😊

Thomas est arrivé à 17h30 quasi tapantes et à commencer sa séance de signatures. Avec un rythme assez soutenu ne permettant pas un ''vrai échange'' car il n'était présent qu'une heure et il fallait bien satisfaire le plus de monde possible. Mais ce n'est pas bien grave 😊 (je pense faire partie des privilégiés en l'ayant rencontré plus d'une dizaine de fois depuis son retour en juin - il était d'ailleurs très amusé de me revoir ce soir comme à chaque fois 😊).


L'organisation était millimétrée et tout s'est presque bien déroulée. Il y avait même une personne de la FNAC, ou des Editions Michel Lafon, qui se chargeait de prendre des photos avec le téléphone ou autre appareil photo pendant que chacun passait - il était impossible de faire des photos posées par manque de temps.


Le manque de temps, le temps, c'est bien cela qui a ''pêché'' lors de cette dédicace.
Si toutes les personnes ayant leur sésame ont pu rencontrer Thomas, discuter quelques instants et faire dédicacer leur ouvrage, cela n'a pas été du tout le cas de ceux qui n'avaient pas d'invitation et qui attendaient à côté.
Thomas, hélas, est parti à 18h30 comme prévu, et donc c'est presque une centaine (beaucoup de gens sont arrivés attendre pendant cette rencontre) qui sont repartis déçus, même très déçus. Mais il y aura d'autres occasions de rencontrer Thomas dans les mois qui viennent, et dans des circonstances certainement plus faciles qu'actuellement et moins contraintes par le temps (bon, ok, ce ne sera pas facile de se balader avec le livre de 3,2 kg à chaque fois 😊)



Vous l'aurez compris, le livre est superbe, et il sera un parfait cadeau de Noël pour un enfant, la famille, un ami ou pour vous !


Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace
Merci à la FNAC Ternes pour son accueil

Un merci et un clin d'oeil amical aux personnes qui ont bravé le froid ce matin, et notamment aux deux mamans arrivées avant moi et le papa de l'une d'entre elle, pour le sympathique moment d'attente que nous avons passé ce matin (désolé, je ne connais pas les prénoms).