mardi 30 août 2016

Visioconférence de presse de Thomas Pesquet - Mission Proxima / 30 août 2016


Je suis prêt à 95%

Cet après-midi, à 14h00 (heure de Paris), l'astronaute Thomas Pesquet a donné une visioconférence de presse en direct depuis Houston. Le siège du CNES à Paris a reçu les médias accrédités pour que ceux-ci puissent poser des questions à Thomas Pesquet, au sujet de lui-même, de sa préparation, de son entraînement, etc...


Au lieu de retranscrire la conférence de presse qui était visible en direct par le grand public sur le site de l'ESA, je vous mets le lien de celle-ci dès qui est maintenant en ligne.



Avant le début de la conférence, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, nous a parlé du rôle du CNES dans les vols habités français depuis le vol de Jean-Loup Chrétien en 1982.


Sébastien Barde, responsable au CADMOS des expériences françaises embarquées par Thomas Pesquet, nous a expliqué celles-ci.


Enfin, l'astronaute belge Frank De Winne, responsable du Centre des Astronautes Européens (EAC) à Cologne, nous a parlé de l'entraînement, des procédures d'une mission spatiale.


Thomas Pesquet partira donc bien le 15 novembre prochain (ou le 16 à heure Baïkonour) pour une mission de 6 mois à bord de la Station Spatiale Internationale - Il sera accompagné de Peggy Whitson de la NASA et du russe Oleg Novitsky, tous deux vétérans des vols spatiaux.

Le retour est annoncé pour le mois de mai, mais pas de certitude sur la date exacte (voir plus bas avec l'entretien de Frank De Winne) - d'ailleurs, cette incertitude de date amuse Thomas Pesquet qui déclare << Je pense être de retour pour voter à la présidentielle mais au cas où, je vais faire une procuration dans les 15 jours où je serai en Europe avant le décollage >>.

<< La mission sera une belle mission >> a aussi annoncé Thomas.

Et on peut ajouter qu'elle sera aussi dense car plusieurs expériences (environ 200) y sont prévues dont 55 françaises, 4 sorties extra-véhiculaires (EVA) de programmées et aussi la venue de tous les vaisseaux-ravitailleurs dédiés à l'ISS (Dragon, HTV, Cygnus et Progress).

Il y fêtera son anniversaire. Pas de gâteau << mais espère qu'on pensera à lui >> dit-il en rigolant. << ma commandante Peggy fêtera le sien aussi à bord, et j'amène un petit cadeau pour elle >> ajoute t-il.
<< J'ai aussi en charge le repas de Noël - avec l'aide des grands chefs Thierry Marx et Alain Ducasse >>

Thomas Pesquet termine sa dernière phase d'entraînement à Houston - il y restera encore 15 jours, avant de regagner l'Europe et Cologne, puis une dernière phase au Japon et en Russie. Nous sommes à moins de 100 jours du décollage, autant dire que le planning d'ici là sera très chargé.

Pour plus d'infos sur la mission Proxima, voir le sujet de Space Quotes - Souvenirs d'espace ici (cliquez sur le lien en jaune)
Mission Proxima



La conférence terminée, j'ai pu discuter avec François Spiro, responsable des vols habités au CNES et avec l'astronaute Frank De Winne.

- Pourriez-vous nous expliquer le rôle de Thomas Pesquet en tant qu'ingénieur de bord n°1 lors du décollage ?
Lors de cette phase de décollage, c'est le Commandant de Bord qui est au centre (ndlr : ici, Oleg Novitsky) et l'ingénieur de bord ou de vol n°1 est en fauteuil gauche. Le commandant st donc au centre et un peu en recul. il peut voir ainsi tous les écrans de contrôle. C'est le commandant qui commande le vaisseau et c'est l'ingénieur de bord n°1 qui exécute.

Donc, la plupart des appuis sur boutons et la plupart des opérations qui seront faites le seront pas Thomas. Et c'est le commandant de bord qui a toute la responsabilité de vérifier que tout soit bien fait. On suit SCRUPULEUSEMENT LA PROCEDURE, il n'y a pas de place à l'improvisation, pas de place à la créativité ! (rire...).

- Qui choisît les rôles, les places d'un équipage ?
Ce sont des anciens astronautes de toutes les agences participantes et partenaires du programme ISS. Ils se concertent afin de choisir, de former au mieux un équipage. C'est un rôle que moi j'ai par exemple, en tant que Chef des astronautes européens. Et j'essaie aussi de donner un maximum de responsabilités à nos astronautes européens lors de ces vols. Le siège gauche (ingénieur de bord n°1) est celui qui a le plus de responsabilité lors d'un décollage.
Il faut trouver un équilibre. On ne peut pas donner toutes les responsabilités à une seule personne lors d'une mission et rien aux autres.
C'est une question d'équilibre, mais aussi une question de formation. Thomas a été promu siège gauche en doublure lors du vol d'Andreas Mogensen l'année dernière. Il avait donc déjà toute l'expérience nécessaire pour occuper ce rôle lors de ce vol. Il était entraîné, qualifié. Il avait d'excellents résultats.

- La date de retour ne semble pas encore fixée semble t-il. Pourriez-vous nous en dire un peu plus ?
Il y a beaucoup de facteurs qui font qu'une date de retour puisse changer. Des vaisseaux-ravitailleurs qui ont du retard, des soucis techniques, une position mauvaise de l'ISS par rapport à la Terre.
Il y a beaucoup de contraintes, comme la position du soleil par exemple : on ne peut pas rentrer sur Terre dans le noir, si le soleil est trop élevé par rapport à l'ISS, on ne pourra pas s'amarrer, etc... C'est une mécanique de gestion très complexe. On agit en planning flux continu.

Mais cela n'a rien d'exceptionnel. On a vu cela avec Tim Peake ou avec Samantha Cristoforetti, qui sont rentrés sur Terre avec presque un mois de plus par rapport à la date de prévue.

- Quels sont les qualités de Thomas Pesquet ?
Ah, je ne voudrais pas le faire rougir (rires...)
Non, il est très travailleur. On peut dire aussi qu'il est très intelligent. Et il est doué. tout à l'heure, il a parlé de l'apprentissage des langues, notamment du russe, et de ses difficultés, mais en fait, Thomas a été très bon. D'ailleurs, la qualité principale qu'on demande à un astronaute n'est pas d'être très bon ou excellent en une matière. Thomas l'a d'ailleurs dit tout à l'heure. Un astronaute doit être bon dans toutes les matières. Et Thomas est très bon dans toues les matières.



Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes - Souvenirs d'espace