vendredi 2 janvier 2015

Rencontre avec le cosmonaute Mikhail Kornienko



Mikhail Kornienko est ingénieur en mécanique aéronautique et spatiale.
Il a été même un temps membre de la police de Moscou après son service militaire avant de continuer ses études.

Il travaille d’abord au Cosmodrome de Baïkonour comme ingénieur spécialiste préparation lancement puis dans les équipes au sol qui ont préparé le vol de Bourane et qui se sont occupés de Bourane après son atterrissage.
Il entre en 1995 chez Energia et y travaille comme ingénieur pour la préparation des EVA lors de l’entrainement des cosmonautes.

En 1998, il est sélectionné comme cosmonaute par Energia.

Il effectue sa première mission spatiale en 2010 en restant six mois dans l’ISS lors d’Expedition 23-24.
(vous pouvez lire aussi l’interview de son commandant Alexandre Skvortsov :



En 2013, il est nommé membre de l’équipage ISS 1 YEAR qui doit partir en mars 2015.
Voir article de Space Quotes – Souvenirs d’espace à ce sujet, lors de la présentation de la mission par l’équipage à l’UNESCO à Paris le 18 décembre 2014.

(Scott Kelly et Mikhail Kornienko, l'équipage qui va passer un an à bord de l'ISS)
A ce jour, il a passé 176 jours 1 heure 19 minutes dans l’espace.


Entretien réalisé lors de la présentation de la mission ISS 1 YEAR le 18 décembre dernier à l’UNESCO.
Merci encore à lui d’avoir accordé quelques minutes pour cet entretien où il vient nous parler de sa formation, son vol passé.
Pour sa mission d’un an dans l’ISS, lire le sujet consacré à la mission ISS 1 YEAR.


Mikhail Kornienko, pourquoi avoir voulu devenir cosmonaute ?
J’ai toujours rêvé d’être cosmonaute !
Tous les petits garçons de mon âge (ndlr = il est né en 1960) voulaient être cosmonautes.
L’exploration spatiale débutait. Youri Gagarine était notre héros. J’ai grandi avec Gagarine.
En plus, j’étais fils de pilote militaire d’hélicoptère (ndlr = son père et son équipage se sont tués lors d’une mission de sauvetage héliporté lorsqu’il était un jeune enfant).
Il n’y avait donc aucune raison que je ne rêve pas d’être pilote cosmique, cosmonaute.

Est-ce vrai qu’enfant, vous avez étudié dans une école de jeunes cosmonautes ?
Oui, tout à fait !
C’était à Tcheliabinsk, et il y avait un lycée qui s’appelait ‘’Young Cosmonaut School’’ et qui nous enseignait le pilotage, la navigation, le parachutisme. C’était des écoles qui ouvraient vers une carrière militaire, pour ceux qui voulaient.
J’y ai fait mon premier saut en parachute à l’âge de 16 ans …

Entre votre sélection et votre 1er vol, il a fallu attendre douze ans. Comment fait-on pour patienter, ne pas se décourager, et qu’avez-vous fait pendant ce temps-là ?
On croit très fort en ses chances d’aller dans l’espace !
On se prépare intensivement, très intensivement pour partir.
En fait, on est tellement occupé, que cela passe très vite !


Quelles sensations avez-vous éprouvées lors du décollage ?
Plusieurs chutes ! Avec des coups de pieds aux fesses qui vous propulse toujours plus haut et toujours plus vite ! Avant un grand calme !


Quel(s) souvenir(s) avez-vous de votre EVA ?
C’était absolument extraordinaire !
J’étais bien préparé – cela a été un petit peu plus compliqué que prévu mais tout s’est bien passé (ndlr = préparation du module Rassvet – MRM).
Mais j’étais content et très excité de la faire. Un grand moment de cette mission.


Remerciements : ESA / Roscosmos

Crédit : Stéphane Sebile / Spacemen1969
             Space Quotes – Souvenirs d’espace

(Roman Romanenko et Mikhail Kornienko)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire