jeudi 4 avril 2013

30ème anniversaire de la mission STS-6 / 1er vol de Challenger et 1ère EVA


 
Ce 4 avril 1983, en fin d’après-midi (heure de Floride), décolle la sixième mission d’une navette spatiale. Ce sera la première mission de la deuxième navette américaine Challenger.


A bord, un équipage de 4 hommes - Paul Weitz, commandant et vétéran de la mission Skylab 2 (10 ans auparavant), et trois ‘’rockies’’ qui effectuent leur premier vol spatial, Karol Bobko le pilote et les Mission Specialist Story Musgrave et Don Peterson.


 
Cette mission sera particulière à plus d’un titre :

-          Dernière mission à 4 astronautes avant STS-135 en juillet 2011
-          Les nouveaux trois astronautes auront attendus environ 15 ans pour voler

Et surtout :

-          Première sortie extravéhiculaire (EVA) depuis la navette spatiale avec première utilisation de la combinaison spéciale EMU (Extravehicular Mobility Unit).


L’équipage est quand même un équipage chevronné, malgré la présence de trois ‘’Rockies’’.

Paul Weitz, 50 ans au moment du vol, a été le pilote de la première mission Skylab (Skylab 2) en mai-juin 1973. Après Skylab, il a été l’adjoint de John Young au bureau des astronautes et à grandement contribué au programme navette.

Karol Bobko, 46 ans, est le pilote de la mission. Affecté à l’origine au programme militaire spatial de l’US Air Force MOL (Manned Orbital Laboratory) en 1967, il rejoint la NASA en 1969 après l’annulation de ce programme (comme beaucoup d’autres pilotes MOL). Il a en outre participé à la mission de simulation SMEAT pour préparer Skylab.
Karol Bobko a été l’invité de Space Quotes en 2012. Retrouvez son interview concernant sa participation au Programme MOL et à son premier vol, STS-6 :

Don Peterson, 43 ans, est aussi un ancien du programme MOL qui a rejoint la NASA en 1969. Il a été de l’équipe de soutien sol pour Apollo 16. Il vole ici en tant que Mission Specialist.

Story Musgrave, 47 ans, est médecin. Il est sélectionné par la NASA en 1967. Il a été doublure de Weitz sur Skylab 2 et CAPCOM sur Skylab 3 et 4. Il a participé très activement à la mise au point de la combinaison EMU pour les EVA à partir de la navette et à la préparation de ces EVA.
Il aura une carrière EXCEPTIONNELLE au sein de la NASA. Il aura effectué 6 missions spatiales et il est le seul astronaute à avoir volé sur les 5 navettes spatiales.

 
La mission STS-6

Une fuite d’hydrogène sur l’un des 3 moteurs principaux de Challenger a entrainé un report de près de 3 mois alors que le vol était programmé pour le 20 janvier 1983.

Le 25 janvier 1983, après une simulation avec mise à feu des moteurs de Challenger, on découvre des fuites et des petites fissures sur ceux-ci. Au final, on aura remplacé les trois moteurs.

Pour ajouter à ‘’la poisse’’, un orage sévère s’abat sur le pad de tir et salit le satellite TDRS-1 que l’on s’apprêtait à mettre en soute. Il faudra nettoyer totalement le satellite et la soute de la navette (notamment les baies).


Le 4 avril, Challenger et son équipage décollent enfin.


Il y a deux objectifs principaux lors de cette mission :

-          La première sortie extravéhiculaire depuis une navette spatiale
-          La mise sur orbite du satellite TDRS-1


La première EVA depuis la navette spatiale

Prévue à l’origine pour la mission STS-5, cette EVA n’avait pu se faire à cause d’un problème d’étanchéité de la combinaison EMU.

Ce sont Don Peterson et Story Musgrave qui effectueront cette EVA.

Cette EVA se passera très bien et la première utilisation de la combinaison EMU ne posera pas de problèmes.

Voir le dossier complet sur cette combinaison :

Don Peterson et Story Musgrave passeront 4 heures 17 minutes dans et autour de la soute a faire différents tests pour vérifier les futures procédures de sorties extravéhiculaires et des tests sur la combinaison EMU.


C'est au cours de cette EVA que sera porté pour la première fois le fameux patch EVA Shuttle

 
Largage de TDRS-1

Le satellite TDRS-1 (Tracking and Data relay Satellite = Satellite de communication) sera largué de la soute par le système IUS dont c’est la première utilisation en navette (son utilisation inaugurale avait eu lieu en 1982 à bord d’une Titan III.
L’IUS est une petite fusée à deux étages à laquelle est accrochée une charge utile. Elle permet d’atteindre une orbite plus haute après son largage par la mise à feu de ses moteurs. Et ainsi permettre à la charge utile d’économiser du carburant.

Un problème avec le deuxième étage de l’IUS fait que le satellite TDRS-1 se trouve sur une mauvaise orbite. Il gagnera sa bonne position en manoeuvrant lui-même.


 
Le patch représente la 6ème mission d’une navette en utilisant allégoriquement un hexagone ainsi que 6 étoiles.


Le matin du 9 avril 1983, Challenger se pose sur la Base d’Edwards après 80 orbites et près de 3 millions de kilomètres parcourues.

Challenger sera ramenée au Kennedy Space Center le 16 avril (partie le 14 de la Base d'Edwards).



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire